Démarrage d'OpenSolaris 2009.06
Previous Next

Partitionnement d'un système multi-initialisation

Sur les systèmes x86, le programme d'installation d'OpenSolaris utilise le GRUB, qui prend en charge l'installation de plusieurs systèmes d'exploitation sur un disque. Préalablement à l'installation, vous devez créer une partition destinée à l'installation du logiciel OpenSolaris. Après le partitionnement et l'installation des divers systèmes d'exploitation, vous pouvez déployer l'un d'entre eux en sélectionnant l'instance de système d'exploitation dans le menu GRUB lors de l'initialisation.

Directives pour l'installation d'OpenSolaris 2009.06 sur une partition à partir du Live CD

Lors de l'installation du système d'exploitation OpenSolaris 2009.06 à partir du Live CD, vous pouvez utiliser l'intégralité du disque ou installer le logiciel 2009.06 OpenSolaris sur une partition.

Si vous prévoyez d'installer le système d'exploitation OpenSolaris 2009.06 sur une partition, reportez-vous aux directives suivantes :

  • Une seule partition Solaris est autorisée. Lorsqu'une partition Solaris existe déjà, elle est utilisée pour l'installation. S'il n'existe pas de partition Solaris, vous pouvez modifier une partition existante en partition Solaris.

    Dans ce panneau, vous pouvez redimensionner ou supprimer des partitions existantes et en créer de nouvelles. Pour cette option, une partition Solaris existante doit être disponible afin de servir de cible d'installation.

  • La partition Solaris doit être la partition principale.

  • Pour libérer de l'espace supplémentaire, attribuez le paramètre Unused (Inutilisé) à une partition existante. Une fois utilisé, ce paramètre est aussi attribué à toutes les partitions non Solaris suivantes.

  • Les nouvelles partitions peuvent uniquement utiliser l'espace disponible qui suit la dernière partition définie. Le programme d'installation ne peut pas utiliser de blocs d'espace qui n'ont pas été alloués aux partitions existantes. Pour créer de nouvelles partitions qui utilisent l'espace libre entre des partitions en sortie, utilisez la commande fdisk.

  • Lorsque vous utilisez un outil de partitionnement tiers tel que GParted, le panneau Disque (Disk) affiche une partition appelée Linux-swap sur laquelle vous pouvez installer le système d'exploitation OpenSolaris. À l'aide de la liste déroulante de la partition Linux-swap affichée dans ce panneau, remplacez le nom de la partition par Solaris.

  • Le contrôle manuel du système de fichiers OpenSolaris n'est pas pris en charge. Au cours de l'installation, la partition fdisk Solaris est reformatée avec une mise en page ZFS par défaut, et tous les systèmes de fichiers existants sur la partition Solaris sont détruits. L'installation utilise une partition fdisk Solaris pour créer un pool de stockage ZFS. Cependant, une fois l'installation terminée, vous pouvez ajouter le disque au pool ZFS pour créer une configuration en miroir.

    Par exemple :

    # zpool attach rpool c0t2d0s0 c0t4d0s0

    L'exemple suivant illustre la configuration d'un système de fichiers ZFS avec une configuration redondante :

    # zpool status
      pool: rpool
     state: ONLINE
     scrub: none requested
    config:
    
            NAME        STATE     READ WRITE CKSUM
            rpool       ONLINE       0     0     0
              mirror    ONLINE       0     0     0
                c0t4d0  ONLINE       0     0     0
                c0t5d0  ONLINE       0     0     0
    
    errors: No known data errors 
Partitionnement d'un système

Lorsque vous partitionnez un système en préparation de l'installation du logiciel OpenSolaris, notez les points suivants :

  • Les partitions s'affichent dans l'ordre séquentiel physique de leur configuration sur le disque.

  • Le redimensionnement d'une partition détruit les données présentes sur celle-ci et toutes les partitions physiques suivantes.

  • Les données existantes ne sont pas déplacées pour s'adapter à la nouvelle disposition de partition. Par contre, en cas de redimensionnement de la dernière partition ou d'ajout d'une partition, les données présentes dans d'autres partitions ne sont pas affectées.

  • Les partitions non-Solaris ne peuvent pas être redimensionnées.

  1. Sauvegardez votre système.

    Il est fortement recommandé de sauvegarder votre système avant de repartitionner votre disque dur. L'outil Open Source G4U (Ghost for UNIX) est dédié à la sauvegarde des systèmes d'exploitation basés sur x86. Pour obtenir des instructions vidéo sur l'utilisation de l'outil Open Source G4U, reportez-vous à la page Informations connexes.

  2. Sur le disque dur, créez une partition pour l'installation du système d'exploitation OpenSolaris.

    Si vous installez le logiciel OpenSolaris 2009.6 sur un système devant accueillir plusieurs systèmes d'exploitation, utilisez la commande fdisk ou un outil de partitionnement tiers pour créer une nouvelle partition ou modifier les partitions existantes.

    Procédez de l'une des manières suivantes :

    • Créez ou modifiez une partition fdisk à l'aide de la commande Solaris fdisk.

      Pour obtenir les instructions, reportez-vous à la page How to Create a Solaris x86 fdisk Partition. Consultez également la page de manuel fdisk(1M).

    • Utilisez des produits commerciaux ou des outils Open Source pour partitionner votre disque dur.

      GParted est un outil Open Source permettant de partitionner des disques. L'image ISO de l'outil GParted peut être téléchargée depuis le site Web de GParted à l'adresse http://gparted.sourceforge.net/download.php. Utilisez ce téléchargement pour graver un CD contenant l'outil GParted.


      Note - Linux-swap utilise le même ID de partition que Solaris. Lors de l'étape du partitionnement de disque de l'installation, vous pouvez remplacer la partition Linux-swap par une partition Solaris.


  3. Utilisez le programme d'installation pour installer le système d'exploitation OpenSolaris sur la partition fdisk Solaris.
Previous Next